Borknagar, coup de cœur du Hellfest 2022

Borknagar - True North

Artiste : Borknagar
Album : True North
Label : Century Media
Sortie : Fin 2019
Style : Black / Prog

Bat-score 5 sur 5

En cette année 2022, j’ai eu l’occasion d’assister au Hellfest le temps d’une journée, à savoir le dimanche 19 juin. Comme vous le savez, la pandémie est passée par là et malheureusement pour moi Borknagar ainsi que Devin Townsend sont les seuls groupes qui m’intéressaient ce jour là à avoir survécu depuis la programmation officielle prévue en 2020… Au revoir les BabyMetal, Belzebubs et autres System Of A Down 😭.

HELLFEST, les portes de l'enfer

Revenons à nos moutons, pourquoi vous parler de True North seulement maintenant ? A sa sortie fin 2019, je n’étais tout simplement pas prêt à accueillir une aussi importante dose de voix claire d’un coup, et je l’avais mis de côté…😅 Puis, j’ai commencé à y revenir petit à petit à l’approche du Hellfest… J’ai progressivement pris la mesure de ce concentré de talents qu’est Borknagar.

C’est le nooooord, le vrai

Ainsi vint le jour J ! J’allais enfin voir et écouter le célèbre I.C.S. Vortex qui m’avait tant marqué du temps de ses interventions cristallines chez Dimmu Borgir. Et c’est à 18h30 que le concert des norvégiens commença. Les musiciens entrèrent en piste sur les douces notes d’intro de The Fire That Burns qui tournaient en boucle avant de laisser place à une déflagration de rage, de puissance et de mélodie ! Franchement, j’en ai encore des frissons tellement c’était beau.

Borknagar – The Fire That Burns

Le groupe avait choisi de jouer 8 morceaux provenant de True North, Winter Trice et Urd. Sur l’album qui nous concerne aujourd’hui, nous avons eu droit ensuite au frénétique Up North puis au poignant Voices (quelle sublime chanson tout de même !).

Borknagar – Voices

Je ne vais pas spécialement plus rentrer dans le détail que cela vis à vis de l’album complet. En effet, depuis sa sortie, nombre de critiques élogieuses ont été publiées sur le sujet. Juste pour compléter rapidement mon propos… J’aime la rage de Thunderous, les claviers déchainés de Up North, la fibre épique de The Fire That Burns, la lumière de Lights (oui c’est facile mais le titre est bien choisi). Je n’oublie pas les émotions suscitées par Wild Father’s Heart et Voices, les changements de rythmes de Mount Rapture, la redoutable efficacité de Into The White, et pour finir, la longue évolution de Tidal. Ah et par dessus tout… ces magnifiques passages chantés en voix claires tout au long de l’album !

En conclusion, depuis ce 19 juin, j’écoute en boucle True North et je repense à ce concert qui m’a fait vibrer comme aucun autre ne l’a fait ce jour là. Pour la petite anecdote, c’est d’ailleurs le seul moment de cette journée où j’ai pu échanger longuement avec de parfaits inconnus, sur ce groupe d’abord, puis sur notre passion commune pour ce style de metal contrasté où puissance et mélodie sont sublimées par leur alliance. Les gars, si vous passez par là, salut ! 🖐

True North – Tracklist

  1. Thunderous
  2. Up North
  3. The Fire That Burns
  4. Lights
  5. Wild Father’s Heart
  6. Mount Rapture
  7. Into the White
  8. Tidal
  9. Voices
  10. Wild Father’s Heart (instrumental demo version)
  11. Up North (demo version)

Tout est lié

Enfin, je me suis replongé dans la discographie d’autres groupes de Black / Prog que j’affectionne particulièrement, Enslaved, InVain et Solefald. Quand on regarde de plus près leurs effectifs ainsi que celui de Borknagar, on s’aperçoit que ces groupes sont tous plus ou moins indirectement liés entre eux de part la participation d’un musicien ou d’un autre dans plusieurs combos. Bon sang, mais c’est bien sur ! 😂

Cliquez sur les pochettes pour aller écouter un extrait 🤘.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.