Steelbook The Batman, unboxing + avis vengeur

The Batman - Affiche

The Batman

Réalisateur : Matt Reeves
Acteurs : Robert Pattinson, Zoe Kravitz, Colin Farrell, Paul Dano, John Turturro, Jeffrey Wright, Andy Serkis…
Sortie vidéo : 6 juillet 2022

bat-score 4.5/5

On peut dire qu’il m’en aura fallu du temps pour digérer ma séance ciné de The Batman ! D’où l’absence d’avis de ma part à l’époque… Je profite donc de la sortie vidéo du film pour combler ce manque.

Unboxing de l’Édition Spéciale Fnac Steelbook The Batman

Ainsi, parmi toutes les éditions proposées, mon choix s’est finalement porté sur le sublime steelbook The Batman exclusif à la Fnac. J’aurais pu être intéressé par le gros coffret collector toujours proposé par cette enseigne mais à l’époque des précommandes, son contenu était inconnu… Quand tout était trop tard, sa composition fut dévoilée : la bande originale, le steelbook et une plaque en métal représentant le logo apposé sur le bat-costume. Tant pis, entre temps je m’étais déjà procuré la bande originale tenant sur 2 cds.

Le steelbook The Batman contient 3 disques : 2 pour le film (1 blu ray classique et 1 blu ray au format 4K Ultra HD) et 1 pour les bonus (plus de 2 heures).

La vengeance est un plat qui se mange sans sauce

Mettons tout d’abord les points sur les i. Autant à l’époque de ma séance sur grand écran, je cherchais inconsciemment à comparer The Batman avec la trilogie The Dark Knight, autant maintenant je ne cherche plus à les opposer. J’avais lu énormément de critiques extrêmement positives qui semblaient avoir oublié tout ce qui avait été fait précédemment par Christopher Nolan mais aussi Zack Snyder… Au final, j’étais un peu perdu et perplexe. Pourquoi fallait-il obligatoirement cracher sur les œuvres passées pour encenser cette nouvelle itération du chevalier noir ?

Bref, maintenant que l’eau a coulé sous les ponts et que j’ai pu revoir tranquillement les nouvelles aventures de Batou, je considère que c’est une nouvelle proposition avec des points communs et des différences vis à vis des réalisations précédentes, beaucoup de qualités et, quelques rares faiblesses. Point barre.

Les +

L’ambiance générale de The Batman est tout simplement glauque, poisseuse, dark quoi ! Vous pouvez jeter un œil à l’introduction du film ci-dessous pour vous donner un avant goût.

Pour l’ambiance glauque, ça se pose là

La grande majorité du film se passe la nuit et il pleut la plupart du temps. La ville de Gotham n’avait pas été aussi anxiogène depuis très longtemps. La qualité de la photographie, des cadrages et des couleurs est ultra travaillée. Rien n’est laissé au hasard, c’est beau !

L’aura des jeux vidéo Batman Arkham plane sur le film. D’une part, par l’alchimie qui opère entre Batman et Catwoman ainsi que la présence de l’Homme Mystère (j’ai clairement pensé à Arkham City / Arkham Knight). D’autre part, l’excellente bande originale à tendance flippante signée Michael Giacchino n’aurait pas dépareillé dans les aventures vidéo-ludiques de Bruce Wayne.

Extrait de la bande originale composée par Michael Giacchino

Tiens, puisqu’on parle de Bruce, il fait office de narrateur au début et à la fin du film. C’est une bonne trouvaille. Robert Pattinson (Batinson pour les intimes) s’en sort à merveille dans le rôle d’un Batman vengeur qui en est à ses débuts. J’ai également apprécié son jeu en tant que Bruce Wayne. Certains diront que justement il n’y avait pas de conviction dans cette interprétation du milliardaire. Mais justement, Bruce est encore rongé par la vengeance. Il se moque de son nom, de sa notoriété. C’est Batman sa priorité, son vrai visage. Il ne sait pas encore comment se comporter en tant que Bruce Wayne…

Plus globalement, le casting 4 étoiles fait des merveilles, pas de fausse note à l’horizon. A souligner notamment l’interprétation de Paul Dano en Homme Mystère revu et corrigé en tueur psychopathe amateur de pièges horribles dignes de la saga Saw (le doublage VF m’avait sorti du film, en VO ça passe mieux).

Les –

Alors que peut on dire reprocher au film ? Au final, après ce second visionnage, je ne vois pas grand chose.

Les diverses critiques ont souligné en long en large et en travers qu’on avait enfin un film axé majoritairement sur l’aspect détective de Batman. Oui, c’est vrai que cette notion est plus développée cette fois. Mais, les énigmes soumises à notre justicier ne sont pas vraiment folles… Fallait-il vraiment s’appeler Batman pour être capable d’en trouver les solutions ? Bon, pour contrebalancer, ce dernier est encore jeune dans son approche. Après tout, il n’est qu’en deuxième année. Il a le temps d’aiguiser son esprit pour s’approcher de l’excellence d’un Sherlock.

Enfin, les quasi 3 heures de film se font peut être un peu ressentir ? Ce fut surtout le cas au cinéma, beaucoup moins lors de mon visionnage à la maison.


En conclusion, me voilà enfin et officiellement convaincu par cette nouvelle version du chevalier noir ! Nous savons d’ores et déjà qu’une suite est en préparation avec normalement la même équipe créative aux commandes. Il parait que Robert Pattinson aimerait voir la Cour des Hiboux entrer dans la danse… 🤞🤞

Partager

2 réflexions au sujet de “Steelbook The Batman, unboxing + avis vengeur”

  1. Moi ce qui me rebute un peu c’est la longueur et le manque d’action pêchue, mais sinon c’est une bonne mouture et c’est aussi un sans faute pour le Steelbook intérieur comme extérieur superbe en tout point.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.