BABYMETAL de retour avec l’album Metal Galaxy

BABYMETAL - Metal Galaxy

Si vous n’avez jamais entendu parler du phénomène BABYMETAL, il est temps de rattraper le temps perdu à l’occasion de la sortie de Metal Galaxy, 3ème album du groupe nippon.

« ça ne marchera jamais »

A sa création en 2010, le groupe est monté de toutes pièces par une agence de talents. Alors oui, ce genre de concept n’est pas commun dans le milieu du metal, ce qui a pu faire grincer quelques dents au passage…  Cependant, force est de constater que la formule fonctionne particulièrement bien, cette fois du moins, puisque BABYMETAL est un véritable raz-de-marrée qui tient le choc sur la durée. Mieux que ça, BABYMETAL est désormais reconnu par les plus grands noms de la scène metal internationale.

Concrètement, le groupe est composé de trois chanteuses-danseuses : Su-Metal, Yuimetal et Moametal. Sur scènes les jeunes artistes sont accompagnées par des musiciens expérimentés. Malheureusement, depuis quelques mois, BABYMETAL n’est plus qu’un duo, Yuimetal ayant dû quitter le groupe pour de sérieuses raisons de santé. Que la force soir avec toi Yui ! Apparemment du renouveau dans l’effectif sera annoncé prochainement.

BABYMETAL

La recette du succès

Chaque tube de BABYMETAL est un potentiel générique d’anime en puissance, tout simplement. A la fois puissante (voire bourrine parfois), accrocheuse, mélodique, festive, variée dans ses influences et sublimée par une façon de chanter typiquement japonaise, la musique du groupe nous transporte dans un autre univers, une autre culture.

Tour d’horizon de la galaxie metal

Electro-Metal

Future Metal débute l’album par un rythme et des sonorités electro. On se croirait un peu dans l’espace. Bah ça colle avec la pochette et le titre de l’album ! Je valide cette entrée en matière originale.

Dance-Metal

Da Da Dance s’envole directement à toute vitesse. Les nappes electro sont une fois de plus très présentes et le refrain est particulièrement accrocheur.

Basse-Metal

Quelques notes de piano lancent Elevator Girl, la basse se fait bien entendre et tout part à vive allure de nouveau.

India-Metal

Ahhh… Shanti Shanti Shanti ! Place aux influences indiennes et techno. Dans l’esprit, je ne peux m’empêcher de penser aux expérimentations world music du groupe de trance Juno Reactor. C’est énorme et c’est surement l’une de mes chansons préférées de l’album ! Ha Ha !

Tipiak-Metal

Nouvelle ambiance avec Oh! Majinai. Après l’Inde, on passe ici au monde des pirates, en collaboration avec Joakim Brodén du groupe Sabaton. Ils sont fous et le résultat ressemble à du Finntroll XD.

Mou-Metal

Brand New Day ralentit le tempo, peut être trop à mon gout, bref je suis moins fan. Bon au moins ça fait une petite pause avant que ça ne reparte de plus belle.

Samba de amigo-metal

Night Night Burn! Attention OVNI What the Fuck en approche. Gros son metal associé à une ambiance Samba/Salsa ?! Du coup ça sonne très jeu vidéo SEGA ou Nintendo (Samba de amigo peut être ?). Une fois la surprise (consternation ?) passée, c’est finalement très réussi !

Fatality-Metal

In the Name Of se veut très solennelle via son introduction digne de Nier Automata par exemple. Les grosses guitares ne tardent pas à se mettre en place, accompagnées d’une voix grave scandant son texte comme dans Mortal Kombat, « FATALITY ! ».

Gros-Metal

Distorsion fait parler parler la poudre avec de gros beats techno/hardcore sur les couplets. Le metal reprend le dessus en blastant sur les refrains… puis… les deux styles ne font plus qu’un ! Distorsion est surement le titre le plus musclé de l’album. Pas étonnant que la chanteuse d’Arch Ennemy, Alissa White-Gluz, soit de la partie ici.

Papaye-Metal

Pa Pa Ya!! Bon ben ici, une chanson sur… la papaye (après Gimme Chocolate sur le premier album, pourquoi pas hein). C’est improbable mais c’est diablement festif et efficace. A noter l’intervention du rappeur thaïlandais F. Hero.

Kangourou-Metal

Kagerou nous propose un metal plus posé et mélodique. C’est propre.

Hommage-Metal

Starlight allie une mélodie aux accents nostalgiques à une rythmique endiablée. Si j’ai bien compris, cette chanson serait un hommage à l’un des guitaristes du groupe disparu en 2018… Bel hommage.

Lumineux-Metal

Shine porte bien son nom. Cette chanson est particulièrement lumineuse, sans aucune agressivité. Je qualifierais même son refrain d’épique.

Epique-Metal

Arkadia conclue l’album en beauté avec son ambiance planante et spatiale en guise d’introduction. Le rythme est effréné et le refrain épique !

Metal Galaxy Tracklist

  1. Future Metal
  2. Da Da Dance (featuring Tak Matsumoto)
  3. Elevator Girl » (English ver.)
  4. Shanti Shanti Shanti »
  5. Oh! Majinai » (featuring Joakim Brodén)
  6. Brand New Day » (featuring Tim Henson and Scott LePage)
  7. Night Night Burn!
  8. In the Name Of
  9. Distortion » (featuring Alissa White-Gluz)
  10. Pa Pa Ya!! (featuring F. Hero)
  11. Kagerou
  12. Starlight
  13. Shine
  14. Arkadia

BABYMETAL


Bat-score 4 sur 5

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.