The Suicide Squad, c’est de la dynamite !

The Suicide Squad

Réalisateur : James Gunn
Acteurs : Margot Robbie, Viola Davis, Idris Elba, John Cena, Joel Kinnaman, David Dastmalchian…
Sortie cinéma : 28/07/2021

Bat-score 4 sur 5

Tout cramer pour repartir sur des bases saines

Au départ, je n’étais pas bien emballé par l’idée de voir un nouveau film centré sur la Task Force X (l’autre nom de la Suicide Squad) débarquer au cinéma. D’une part, on se souvient de la douche froide que fut le précédent opus, réalisé tant bien que mal par un David Ayer qui n’a pas eu le dernier mot sur la version proposée au public… D’autre part, une partie de moi redoutait l’humour particulier de James Gunn (cf. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2). La première bande annonce de ce The Suicide Squad ne m’avait d’ailleurs pas vraiment rassuré à ce niveau là. Puis, les trailers suivants ont fait monter la sauce sur l’ambiance, le style, l’action etc.

Bande annonce de The Suicide Squad

Enfin une Suicide Squad digne de ce nom

Contrairement au film de 2016, la cuvée 2021 s’avère donc plutôt réussie ! Certains diront que ce n’était pas bien compliqué, mais on peut toujours creuser plus profond…

Les +

On a les “free hands”

Visiblement, James Gunn a eu la liberté dont il avait besoin pour mettre en scène cette nouvelle aventure se déroulant à Corto Maltese. La violence et le sang sont ainsi au rendez-vous, et pas qu’un peu. Mais c’est ça qu’on veut avec cette équipe de psychopathes hauts en couleurs ! Le ton général est décomplexé, l’humour est quant à lui plutôt bien dosé et pas trop bas du front.

King Shark, le suicide squale !

De son petit nom Nanaue, ce personnage mi-requin, mi-homme et re mi-requin derrière est mon plus gros coup de cœur du long métrage. Imaginez un peu un mix entre Groot pour le langage et la bonhommie et Hulk pour la résistance et la puissance démesurée, vous obtenez King Shark. Tantôt bourrin, tantôt gamin, tout le temps affamé, Nanaue aime découvrir le monde des humains et est finalement plus sociable et attachant qu’il n’y parait. Pour info, King Shark est doublé par Sylvester Stallone.

Une belle brochette de vainqueurs

Aux cotés de Nanaue, nous retrouvons une belle brochette de salopards en tout genre, prêts à en découdre pour diminuer leur peine d’incarcération au sein du pénitencier de haute sécurité Belle Reve, sous les ordres de l’implacable et manipulatrice Amanda Waller qui reprend du service grâce à l’actrice Viola Davis.

Idris Elba campe par exemple un Deadshot Bloodsport tout à fait convainquant et badass de bout en bout. En incarnant Peacemaker, John Cena nous confirme quant à lui qu’il est très à l’aise pour concilier humour et action. David Dastmalchian donne vie au très coloré Polka Dot Man. Bien que son costume soit ridicule, mais fidèle à son modèle comics, sa prestation ne l’est absolument pas. Bon, le garçon est quelques peu perturbé dans sa tête mais il n’en reste pas moins attachant. Ratcatcher 2 jouée par Daniela Melchior est plus une marginale qu’autre chose. Le jeu de la jeune actrice portugaise se veut tout en douceur et en finesse (n’est ce pas Nanaue ?).

Enfin, impossible de ne pas évoquer notre chère Harley Quinn, toujours interprétée par Margot Robbie ! Celle-ci évolue plus ou moins en tant qu’électron libre. Toute une intrigue parallèle lui est d’ailleurs consacrée, ce qui donnera lieu notamment à une décoiffante scène d’action.

Une partie de la Suicide Squad
Une partie du casting de The Suicide Squad

Un méchant 4 étoiles

La grande menace du film est dévoilée dans les bandes annonces donc vous avez surement remarqué qu’il s’agit d’une étoile de mer géante ! Starro le Conquérant (aucun lien de parenté avec Kang le Conquérant hein) est un alien télépathe, rien que ça. Franchement, je trouve cette idée géniale et le résultat à l’écran est carrément réussi. A la base c’est un illustre ennemi de la Justice League. Pour ma part, je l’avais découvert pour la première fois il y a quelques mois au travers du crossover Justice League / Black Hammer.

Starro dans justice league / Black Hammer
Starro – Justice League / Black Hammer

So This Is the Famous Soundtrack

John Murphy (28 jours plus tard) est à la baguette pour mener cette bande originale relativement rock et punchy ! Le thème principal de The Suicide Squad envoie du lourd ! D’autres thèmes sont plus intimistes mais illustrent parfaitement de beaux moments contemplatifs (un peu de finesse dans ce monde de brutes).
De plus, on reconnait la touche James Gunn avec l’emploi de classiques du rock, mais pas que, pour illustrer les scènes d’action, à la manière des films Les Gardiens de la Galaxie (mais sans le walkman justificatif).

Extrait de la bande originale de The Suicide Squad composée par John Murphy

Les –

Un petit ventre mou

Sur ses 2h12, The Suicide Squad souffre de quelques longueurs en milieu d’aventure. Alors on ne va pas trop se plaindre, pour une fois que le background des personnages est approfondi mais cela aurait peut être mérité un montage un peu plus dynamique ou original pour animer le tout. Le calme avant la tempête dirons-nous.

Une narration parfois confuse

Pour finir cette courte liste de points négatifs, la narration ressemble un peu à celle de Birds of Prey dans le sens où elle est parfois chaotique, avec des retours en arrière étonnants, genre de 8 minutes seulement… Non mais pourquoi pas. Dans BOP, cela était justifié par le fait que la narration était assurée par Harley Quinn alors qu’ici je n’en mettrais pas ma main à couper… A confirmer lors de la sortie blu ray !


Bonus Suicide Squad : comics et Funko Pop !

Pour finir, je vous conseille vivement la lecture de l’arc Suicide Squad Renégats. J’y suis allé les yeux fermés grâce à la présence au scénario de monsieur DCeased, Tom Taylor. C’est bien écrit, pas prise de tête et avec plus qu’un minimum de background pour chaque personnage. De plus, le dessinateur Bruno Redondo assure une prestation de haute volée. Le tout se boucle en seulement deux tomes, alors pourquoi se priver ?

King Shark Pop! + Suicide Squad Renégats tomes 1 et 2

Enfin, j’ai craqué pour la figurine Funko Pop de King Shark. Je la trouve particulièrement réussie parce que… elle ne ressemble pas aux Pop habituelles. La morphologie du personnage est respectée, pas de grosse tête cette fois. Enfin si… mais comme le personnage quoi, vous m’avez compris.

“Pigeon”

~ King Shark ~

Partager

6 réflexions au sujet de “The Suicide Squad, c’est de la dynamite !”

  1. James Gunn a eu quoi… Les free hands?
    Perso mon coup de cœur va aussi pour Kingshark et Bloodsport et tête de chiottes euh Peacemaker.
    C’est vrai que certains pans de narration sont bizarres et comment ils sont affichés à l’écran.
    Bon pour moi pas d’achat Blu ray mais têt un porte-clés pop kingshark. Sinon pour moi largement au dessus des gardiens de la galaxie 2, et en note j’aurais mis 3.5. XD

    Répondre
      • Je le savais mais dans le sketch c’est inversé, on a les mains libres… Les quoi ? Euh les free hands ah OK non parce que j’avais pas compris. XD

        Répondre
        • Au temps pour moi, je n’avais pas compris… que tu avais compris.
          “ah ouuuuuuuuuuuuuuuuuuais les free hannnnnnnnnnnnnnds !”

          Répondre
          • N’empêche que quand on ne connaît pas Starro, on se dit qu’est ce que c’est que ce méchant de merde, improbable, heureusement il lui trouve de bonnes origines et explique cela correctement dans le film, parce que sinon c’est chelou.

  2. Ah bah du coup l’arc Suicide Squad pourrait m’intéresser. Sympa la pop, j’adore, moi j’ai craqué pour le porte clefs pop de kingshark XD

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.