Marvel’s M.O.D.O.K. : la série Stars de Disney+

Marvel’s M.O.D.O.K. est la nouvelle série animée de Disney+, dans la rubrique Stars. Avec Patton Oswalt, Melissa Fumero, Aimee Garcia, Wendi McLendon Covey, Ben Schwartz.

Bat-score 1 sur 5

Marvel’s M.O.D.O.K. : synopsis

Le super-vilain mégalomane M.O.D.O.K. (Patton Oswald), George Tarleton pour les intimes, rêve depuis longtemps de conquérir le monde. Mais après plusieurs années de débâcle et d’échecs pour vaincre les Avengers, M.O.D.O.K. a mené son organisation A.I.M. au bord de la faillite. Evincé de son poste de dirigeant de l’A.I.M., miné par un mariage et une vie de famille proche de l’effondrement M.O.D.O.K. (Mental Organism Designed Only for Killing) doit affronter son plus grand défi à ce jour, une crise de la quarantaine … qui va secouer l’univers tout entier.

Le premier épisode de Marvel’s M.O.D.O.K. s’intitule “Grosse tête” et dure 26 minutes. Et rien que dans le résumé de l’épisode, vous avez la quai totalité de ce qu’il s’y passe, incroyable non ? Voici donc le résumé : Démis de son rôle de chef d’une organisation diabolique, divorcé de sa femme et rejeté par tous, le super-vilain M.O.D.O.K. tente de reconstruire sa vie et de reconquérir le monde.

Un animé hors M.C.U. et bien à part

Marvel’s M.O.D.O.K. est un animé vraiment à part, son animation très atypique, façon pâte à modeler, limite animatronique des années 90 n’est pas des plus plaisantes. La seule chose, qui pourrait éventuellement être un plus, est son orientation un peu gore, mais bon même dans les pâtes à modeler, ça ne semble jamais vraiment gore. Cette série, hors M.C.U., est à l’origine prévue sur Hulu. Mais, comme cette plateforme de streaming a été rachetée par Disney+, et que la série est un peu gore, hop dans le créneau pour adultes : Stars. Elle contient 10 épisodes et ça paraît déjà énorme.

Les Origines de M.O.D.O.K.

George Tarleton est à la base un technicien de l’A.I.M.. Dans le jeu Marvel’s Avengers par exemple, il a acquis cette apparence à cause des brumes terrigène. C’est un antidote injecté par Monica, son assistante qui le transforme ainsi. Dans les comics, au contraire, il est volontaire pour analyser le cube cosmique et rentre dans un programme qui le rendra, certes plus puissant, mais à tout jamais transformé.

M.O.D.O.K. Marvel’s Avengers

Le graphisme de Marvel’s M.O.D.O.K.

Arnim Zola M.C.U. vs Arnim Zola Comics

Ce Marvel’s M.O.D.O.K. a de quoi repousser de par son graphisme pas génial, son animation plus que bizarroïde, et son histoire très bancale, ainsi que son personnage M.O.D.O.K. que seuls les afficionados pourront éventuellement connaître, à condition d’être un mordu de Marvel, ou d’avoir joué récemment au jeu Marvel’s Avengers dont il était l’ennemi principal. Ceux qui suivent le M.C.U. savent que des personnages bizarres comme M.O.D.O.K. pullulent dans le bestiaire de Marvel. Le seul que l’on avait vu dans le M.C.U. jusqu’alors est Arnim Zola. Et grâce au travail d’adaptation des scénaristes, ce personnage est très réussi. Nous avons pu suivre son évolution dans les deux premiers Captain America.

Arnim Zola M.C.U.

Marvel’s M.O.D.O.K. : une série pas très animée

Pour conclure, ce Marvel’s M.O.D.O.K. est une série en stop motion. L’humour essaye d’avoir sa place, mais si vous ne saisissez pas les petits trucs d’humour, comme le disait Anthony Kavanagh, ça va être très compliqué. Déjà, adapter une série sur un personnage secondaire comme M.O.D.O.K. au physique plus qu’ingrat est assez couillu, mais seulement quand cela marche. Au final, il va falloir vous accrocher, si vous voulez continuer à suivre cette série plus que “Strange“, car ni l’animation, le graphisme, l’histoire, ou même l’humour n’y sont bien folichons. A voir si je vais avoir le courage de la suivre durant encore 9 épisodes, pour patienter en attendant Loki, ou si au contraire je vais me jeter corps et âmes perdus dans Falcon et le Soldat de l’hiver et / ou WandaVison.

Partager

9 réflexions au sujet de “Marvel’s M.O.D.O.K. : la série Stars de Disney+”

  1. Oui bon effectivement c’est spécial… Pas fan non plus de ce type d’animation. Après en terme d’humour, c’est tellement décalé qu’il faut le prendre au 2eme voire 3eme degré. Parfois ça m’a rebuté et parfois amusé. De là à continuer, on ne sait pas 😛. Pour ma part je connais M.O.D.O.K. via le tome 1 de Gwenpool (c’était bien décalé aussi 🤣).

    Répondre
    • Ah tu t’es infligé ce supplice, Lol.
      C’est vrai que c’est space mais j’ai esquissé un sourire par moment.
      Faudra que t’essayes hellstrom, sinon.

      Répondre
      • J’avais découvert Hellstrom dans le comics “Les Esprits de la Vengeance”, c’était très sympa. En revanche pour la série, j’ai peur :p

        Répondre
        • Personnellement j’ai même pas encore tenté, mais je vais le faire. Faut juste que je prenne le temps, j’ai déjà essayé les Inhumains et Runaways, mais je me suis arrêté en cours sur Runaways.
          Sinon profites en aussi pour regarder les épisodes d’agents of Shield de la saison 4 sur Ghost Rider, ça vaut vraiment le coup.

          Répondre
  2. Finalement, j’ai regardé les deux épisodes suivants de MODOK. Il y a quand même une trame de fond avec un grand méchant qui se dessine j’ai l’impression. Ce qui me “plait” surtout c’est que la voix FR de MODOK est celle de Jim Carrey, haha :p

    Répondre
    • Ah oui j’avais pas remarqué, je vais têt continuer à défaut d’autres choses.
      Sinon j’ai maté Batman un Deuil dans la famille = court mais pas mal même si la narration est un peu particulière, et Batman : Soul of Dragon, j’aime décidément pas quand il mélange les genres.

      Répondre
      • J’ai pas accroché à Un deuil dans la famille, c’est Under the Red Hood mais en moins bien… Et Soul of Dragon m’a bien endormi 😴

        Répondre
    • J’ai décroché lol, faudrait que je m’y remette un de ces jours, au final c’est complètement barré.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.