Rob Zombie – The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy

visuel de l'album The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy - Rob Zombie

Artiste : Rob Zombie
Album : The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy
Label : Nuclear Blast
Sortie : 12 mars 2021
Style : Zombie Metal

Bat-score 4 sur 5

Rob Zombie, The Superbeast

Je ne dirais qu’une chose pour commencer : qui a vu le premier film Matrix, a déjà entendu la musique de Rob Zombie !

En effet, en 1999, l’artiste américain était mis en avant au travers de la scène de la boite de nuit pendant laquelle Néo rencontrait Trinity pour la première fois (version remixée présente dans Matrix | version originale). Quatre ans plus tard, le générique de fin de Matrix Reloaded faisait appel à nouveau à Rob Zombie avec le titre Reload.

Les gamers ont également pu faire sa connaissance via les bandes originales de Brütal Legend ou encore Flatout 2. Et pour les fans de Marvel, il a notamment prêté sa voix au Lézard dans le dessin animé Les nouvelles aventures de Spider-man (2003) ainsi qu’au vaisseau des Ravagers dans Les Gardiens de la Galaxie réalisé par James Gunn.

A coté de sa carrière musicale, Rob Zombie a réalisé plusieurs films d’horreur dont le remake d’Halloween (là je ne m’étends pas sur le sujet car le registre horrifique n’est pas vraiment ma tasse de thé).

Revenons donc à nos moutons, la musique. Rob Zombie a toujours eu un style atypique à savoir un Metal mélant samples et imagerie tirés des vieux films d’horreur, le tout dans un esprit un poil décalé (Ahhh humour… décalage…). En ce sens, son album Hellbilly Deluxe peut être considéré comme la référence majeure de sa discographie, un pur concentré de tubes zombiesques.

Un album surprenant

The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy (rien que ça) est à ce jour le 7ème album studio de Rob Zombie. D’ailleurs à cette occasion, il rejoint les rangs de la redoutable écurie Nuclear Blast. L’annonce de cette cuvée 2021 m’a mis la puce à l’oreille avec un premier single surpuissant car dans la pure veine de Hellbilly Deluxe, The Triumph of King Freak (A Crypt of Preservation and Superstition. Alors, prometteur ?

The Triumph of King Freak (A Crypt of Preservation and Superstition)

Bon en fait, une fois l’album en mains et injecté dans les oreilles, je dois avouer que ce n’est pas tout à fait ce que j’avais imaginé. Pas une déception pour autant, juste une surprise. Quoi qu’il en soit, The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy est en quelque sorte une prise de risques.

Les expérimentations en tous genres sont ainsi de mises avec entre autre, sons électro, scratches, ainsi que des ambiances lorgnant du coté du funk et même de la country !

D’habitude, les albums de Rob Zombie sont ultra condensés, ne dépassant que très rarement les 30 minutes. Cette fois, la galette est pleine d’interludes plutôt bien pensés car permettant de faire respirer le tout.

What You Gonna Do with That Gun Mama?

Tout compte fait avec du recul, plus j’écoute cet album, plus je le perçois comme la bande originale d’un grand huit déglingué issu de l’esprit burlesque de Robert Bartleh Cummings.

Enfin, un petit mot sur la pochette de l’album que je trouve réussie et originale avec une vibe Woodstock / Fête des morts mexicaine.

Crow Killer Blues

The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy – Tracklist

  1. Expanding The Head Of Zed
  2. The Triumph Of King Freak (A Crypt Of Preservation And Superstition)
  3. The Ballad Of Sleazy Rider
  4. Hovering Over The Dull Death
  5. Shadow Of The Cemetery Man
  6. A Brief Static Hum And Then The Radio Blared
  7. 18th Century Cannibals, Excitable Morlocks And A One-Way Ticket On The Ghost Train
  8. The Eternal Struggles Of The Howling Man
  9. The Much Talked Of Metamorphosis
  10. The Satanic Rites Of Blacula
  11. Show Of Stones
  12. Shake Your Ass-Smoke Your Grass
  13. Boom-Boom-Boom
  14. What You Gonna Do With That Gun Mama?
  15. Get Loose
  16. The Serenity Of Witches
  17. Crow Killer Blues

Photos souvenirs d’une autre époque…

En 2014, Rob Zombie était de passage au Hellfest ! Ce fut un très bon moment. Je me souviens notamment qu’à la fin de son show, le chanteur avait revêtu un drapeau français en guise de cape. Il était même venu en famille puisque plus tôt dans la journée nous avions assisté au concert de Powerman 5000, groupe de son petit frère.

Partager

2 pensées sur “Rob Zombie – The Lunar Injection Kool Aid Eclipse Conspiracy

  • 12/04/2021 à 15:46
    Permalink

    Moi, moi… Moi je l’ai vu… Mais je me rappelle que de la musique de rage against the machine, j’ai bon ?
    C’est pas trop mon style mais musicalement c’est très plaisant, j’adore What You Gonna Do with That Gun Mama, par exemple.

    Répondre
    • 12/04/2021 à 22:11
      Permalink

      RATM, c’est le générique de fin quand Néo décolle.
      La scène dont je parle est celle ci : https://youtu.be/FGKcWsYahAg (Rob Zombie dès le début, The Prodigy ensuite).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.