Mortal Kombat Legends: Scorpion’s Revenge, Brutality !

Affiche Mortal Kombat - Legends - Scorpion's Revenge

Mortal Kombat Legends – Scorpion’s Revenge

Réalisateur : Ethan Spaulding
Acteurs / doublage : Jennifer Carpenter, Joel McHale, Jordan Rodrigues
Sortie vidéo : 27/05/2020

Bat-score 4 sur 5

Let Scorpion’s Revenge begin!

La Warner Bros. nous offre là un bien beau cadeau avec ce film d’animation Mortal Kombat Legends: Scorpion’s Revenge. En effet, le réalisateur Ethan Spaulding, déjà à l’œuvre sur l’excellent Batman : Assault sur Arkham, nous gratifie d’un film particulièrement fidèle à l’état d’esprit de la saga vidéoludique créée par Ed Boon.

Bande annonce Mortal Kombat Legends : Scorpion’s Revenge

Pas encore mort

Comme son titre l’indique, le scénario de Scorpion’s Revenge va se focaliser essentiellement sur le point de vue de Hanzo Hasashi alias Scorpion. L’introduction nous met directement dans le bain, de sang, quant à la genèse dramatique du fameux guerrier du clan Shirai Ryu.

Hanzo Hasashi et son fils Satoshi

En parallèle, le dieu Raiden doit réunir des combattants de la Terre pour tenter de remporter le tournoi Mortal Kombat et ainsi éviter la destruction de notre monde par Shao Khan. Nous trouvons donc à ses cotés le moine Shaolin Liu Kang, Sonya Blade la militaire endurcie et Johnny Cage l’acteur de film d’action (caricature de Jean Claude Vandamme). Ce dernier est d’ailleurs l’aspect comique du film car, pardonnez-moi l’expression, il est complètement con comme une chaise. Ce qui a le don d’amuser Raiden.

Sonya Blade, Raiden, Johnny Cage, Liu Kang

Nos héros croiseront le chemin de plusieurs combattants de la franchise tels que Jax, Kano, Sub Zero, Reptile, Goro, Shang Tsung, Kitana, Baraka, Quan Chi et j’en oublie volontairement pour vous laisser la surprise.

10 000 pintes de sang

Attention, vous vous en doutez, ce film n’est pas à mettre devant les yeux des plus jeunes. Comme tout bon Mortal Kombat qui se respecte, l’œuvre ici présentée est particulièrement violente et sanglante. Ah ça y va les démembrements en tous genres, les geysers de sang à repeindre les murs, les boyaux et cervelles réduits en charpie et vas-y et vas-y… Bref c’est une véritable boucherie !
D’ailleurs les bruitages sont particulièrement réussis et impactant. On apprend au travers des bonus que les bruiteurs ont broyé tout un tas de légumes et fruits pour obtenir des craquements d’os criant de vérité.

Outre l’hémoglobine et la violence démesurées, Scorpion’s Revenge reprend pas mal de codes de son modèle. Plus précisément, nous assistons régulièrement à des séquences X-Ray (vue radiographique pour visualiser l’impact du coup porté). Évidemment les célèbres fatalités sont aussi de la partie. Au détour d’une scène, nous apercevons même une épreuve de Test Your Might dans laquelle deux combattants doivent briser des objets de plus en plus résistants. N’oublions pas non plus que les coups spéciaux et punchlines des différents personnages croisés sont aussi tirés des jeux vidéo. Décidément, l’équipe du film ne s’est vraiment pas fichue de nous. Il ne manquerait plus qu’une manette pour se croire en pleine partie de Mortal Kombat 11 !

T’as du style !

Temple Mortal Kombat

Un petit mot sur la technique du film. Graphiquement parlant, le trait de Scorpion’s Revenge est propre. Ce n’est pas une claque bien évidemment mais c’est simple et efficace. Les décors sont variés et agréable à l’œil. Il y a toujours du mouvement par ci par là. Les personnages, aux contours un peu trop carrés, sont tous badass.

Scorpion

L’autre point fort du film, c’est sa qualité d’animation. Et entre nous, il valait mieux vu la quantité de combats qui nous est proposée. Cela aurait été un comble d’avoir des scènes d’action illisibles et molles du genou.

Enfin, j’ai trouvé sa bande originale plutôt sympathique et dans le ton de l’univers. On n’est pas chez les bisounours ici et cela s’entend. Faites-vous donc une idée avec son thème principal.

En conclusion, bien que je l’espérais, je ne m’attendais pas à ce que le résultat final soit aussi gore, décomplexé et respectueux de la saga Mortal Kombat. J’espère que la Warner Bros. nous offrira une suite digne de ce nom.

Viens par ici Daffy Duck !

Je vais te steelbooker

On ferme cette page Scorpion’s Revenge avec quelques photos de son steelbook. On notera que l’ami Scorpion affiché sur la face avant arbore un design plus proche de son modèle issu des jeux vidéo que de celui du film d’animation. Il n’empêche que le résultat est fort joli. En prime, nous avons un beau visuel interne, que demander de plus.

Partager

Une pensée sur “Mortal Kombat Legends: Scorpion’s Revenge, Brutality !

  • 04/08/2020 à 00:07
    Permalink

    Sympa sympa ça donne envie, faudra que je le mate, un de ces quatre…
    Pour Johnny Cage :”con comme une chaise” “ou con à bêcher de la flotte” au choix !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.