Biff Vers Le Futur : le comics

Biff Vers Le Futur

Ecrit par le co-créateur de RVLF : Bob Gale et Derek Fridolfs
Illustration : Alan Robinson
Editeur : Flamival

Bat-score 5 sur 5


L’histoire de Biff vers le futur

Lorsqu’il retourne dans le passé pour se donner l’almanach des sports à son jeune lui, le vieux Biff Tannen ouvre une boîte de Pandore létale qui changera drastiquement le cours de l’histoire. Dans la trilogie Retour Vers Le Futur, Doc et Marty arrivent à redresser la situation, mais que se passe t-il dans la dystopie de Biff Tannen avant qu’ils n’y arrivent ? Dans cette biographie alternative de Biff Tannen, nous retrouvons tous les détails de sa diabolique ascension au pouvoir, ses liaisons dangereuses avec la famille McFly et avec Doc Brown et, enfin son ultime chute.

Tu veux ma photo Banane ?

Histoires du train spatio-temporel

Après un épisode centré sur les aventures du train spatio-temporel, toujours édité chez les éditions Flamival, un cran en dessous de mes attentes et qui ne m’a vraiment pas plus enchanté que ça, on renoue avec le plaisir de la trilogie originelle avec des détails croustillants, des répliques cinglantes et des projets avortés dans le scénario d’origine. Oui, Bob Gale fait plaisir à ses fans (non j’ai pas dit frigo !). Biff Vers Le Futur est normalement le dernier spin-off de la trilogie Retour Vers Le Futur.

Je dois redorer mon blouson

Dans ce nouvel épisode, on peut contempler la longue déchéance de Biff Tannen avant son ascension fulgurante, où il sombre dans des meurtres violents et des paris de plus en plus illégaux. On peut aussi constater à quel point il est toujours aussi crétin, derrière des airs très menaçants avec ses répliques cultes qui pullulent : “L’abrogation d’un amendement requiert la ratification par 38 états – ça fait beaucoup de rats, ça !”, “je dois redorer mon blouson” ou encore “cela concerne ce qui s’est passé dans l’édifice du Watergate – on ne dit pas édifice dans mon journal mais immeuble.”

Biff Vers Le Futur

Les ressemblances sont troublantes

Les Simpsons sont connus pour avoir fait des révélations troublantes, comme le passage de Trump au pouvoir, ou le rachat de la Fox par Disney et plus récemment la propagation d’un virus venu d’un pays lointain, mais les scénaristes de Retour vers le Futur étaient des précurseurs. Ils se sont inspirés de Donald Trump, à l’époque du film, pour construire le personnage de Biff dans le futur alternatif, un magnat financier qui a construit sa fortune sur des jeux et est devenu mégalo en faisant construire une grande tour à son nom, même la ressemblance physique est troublante.

Bonus de Biff vers le futur et conclusion

Différentes covers de Biff Vers Le Futur

Les covers sont nombreuses sur ce tome et grâce à elles, on peut voir les différentes personnalités que Biff a côtoyées à travers les époques de Nixon à John Wayne en passant par Marylin Monroe etc …

Pour conclure, je dirais que la série se termine de la plus belle des façons, car finir sur un spin-off centré sur la dystopie de Biff dans le futur négatif est quelque chose de très innovant et en même temps risqué. Au final, Bob Gale éclaircit encore une fois les quelques zones d’ombre laissées dans le film pour mieux agrémenter sa trilogie culte inventée avec Robert Zemeckis.

Biff To The Future

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.