Stranger Things saison 3, vous avez dit bizarre ?

Si vous aussi vous êtes fans de la série Stranger Things, vous deviez sans doute attendre avec impatience le 4 juillet, jour de sortie de la saison 3 sur Netflix.

Alors, quel est le verdict ? De manière générale, la série des frères Matt et Ross Duffers est toujours aussi sympa à suivre que les deux premières saisons mais… il faut être patient, trois épisodes plus exactement, pour que l’intrigue décolle enfin. Eh oui, on ne peut pas dire qu’il se passe grand chose de bien passionnant au début et la série bascule dans du quasi 100% amourettes d’ados. Heureusement, à partir du 4ème épisode (sur 8 seulement), nous retrouvons enfin l’ambiance qui nous plaisait tant auparavant.

Cette fois, les russes entrent dans la partie pour exploiter la faille vers « le monde à l’envers » que Elfe / Onze avait pourtant refermée à la fin de la saison 2. De plus, il semblerait bien que le Flagellateur Mental s’organise pour éradiquer l’espèce humaine en commençant donc par la petite ville de Hawkins

Les +

Dustin, Steve et les nouvelles venues Robin et Erica sont pour moi le véritable point fort de cette saison. Ils ne perdent pas de temps et mettent toutes leurs compétences intellectuelles au service de leur mission improvisée. Steve a d’ailleurs bien évolué depuis la saison 1.

Stranger Things - saison 3 : Dustin, Robin, Erica, Steve

– Les monstres sont visuellement très réussis, autrement dit, parfaitement dégoutants. Ils se nourrissent des corps humains pour ne former qu’un gloubiboulga de chairs meurtries, sang et os… Bon appétit !

Stranger Things - saison 3 : monstre

– Les références aux films de genre des années 80/90 fusent. Pour ne pas vous gâcher le plaisir de les retrouver par vous même, je n’en citerai donc aucune… Si ce n’est qu’on a même un « coco » (dixit Erica) qu’on pourrait confondre avec le Terminator interprété par Arnold Schwarzenegger.
– La base secrète russe impressionnante.
Alexei, le scientifique russe.

Les –

– Le début plus que poussif : les amourettes d’ados prennent trop de place vous l’aurez compris.
Mike, Max et Elfe sont devenus des têtes à claques.
– De par son comportement, Joyce Byers fait le grand écart par rapport aux saisons passées. Elle semble désormais beaucoup trop détendue, non ?

Au fait, un conseil, restez bien devant votre écran pendant le générique final. To be continued…

Le monde à l’envers chez vous en LEGO

En juin dernier, la marque LEGO a commercialisé une boite basée sur l’univers de Stranger Things. Le modèle 75810 représente la maison des Byers vue de notre réalité mais aussi du monde à l’envers. 2287 pièces sont nécessaires pour assembler la maison et le véhicule de police de Jim Hopper. Enfin, 8 minifigs sont incluses. Cela m’a tout l’air d’être un très joli bébé, vendu au tarif de 199,99€.

L’aventure continue pour Will Byers

Pour finir, si vous vous demandez ce qu’a pu vivre Will Byers durant son séjour de l’autre coté lors de la saison 1, l’éditeur Mana Books a mis en vente le comic book « Stranger Things – De l’autre côté » (15€). J’étais complètement passé à coté de l’info. C’est désormais noté !

Comic book Stranger Things

Partager

2 pensées sur “Stranger Things saison 3, vous avez dit bizarre ?

  • 18/08/2019 à 13:27
    Permalink

    On est d’accord sur la mauvaises impression laissée des 3 premiers épisodes. Avec Joyce, on passe effectivement d’un excès à l’autre, mais c’est surtout Jim qui m’a le plus dérangé, du moins au début. On flirte quand même avec la parodie dans cette première partie de saison. Une fois ce cap franchi, la série retrouve des couleurs.

    Je savais qu’il y avait un roman, mais j’ignorais la sortie du comic !

    Répondre
    • 18/08/2019 à 16:53
      Permalink

      Et moi je ne savais pas pour le roman, merci pour l’info.
      Pour le parodie, certains avis allaient jusqu’à comparer Jim avec Homer Simpson XD

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.