A la découverte de Spider-Man : Far From Home, le Prologue

Depuis quelques temps maintenant, Panini comics nous livre de superbes comics prologues retraçants le film précédent de la plus belle des manières. Ainsi le dernier Spidey n’en est pas exempt.

 

 

Bizarrement, le prologue du film de Jon Watts n’est sorti que le 21 juillet, soit plus de deux semaines après la sortie du film.

A l’intérieur, nous trouvons donc le « Spider-Man : Homecoming » tout en comics et deux histoires bonus.

Des superbes planches retraçant le premier film de Jon Watts sur notre tisseur préféré sont présentes.

Avec de non moins magnifiques planches bonus, dans une histoire entièrement dessinée par le maître Todd Mc Farlane, et scénarisée par David Michelinie.

Y a pas à dire Mary Jane et Mysterio dessinés par Todd ont vraiment de la gueule.

Une histoire bonus de Stan Lee, Spider-Man pour la première fois à Londres, nous permet ainsi de faire connaissance avec les périples de tête de toile.

Et enfin, des somptueuses couvertures du très grand Alex Ross.

Un Mysterieux steelbook pour le film ?

Je ne résiste pas à l’envie de vous présenter le futur éventuel visuel du steelbook édition spéciale de la Fnac, dont je ferais sûrement l’unboxing, ici !

Ma collection de prologues

Et pour conclure, voici la collection de prologues des films de Marvel Studios que j’ai en ma possession. Au départ, ces derniers étaient sortis sous le label Marvel Movies.

Iron Man 2, Avengers, Avengers : l’ère d’Ultron , Spider-Man : Homecoming, Avengers : Endgame, et Spider-Man : Far From Home.

Partager

2 pensées sur “A la découverte de Spider-Man : Far From Home, le Prologue

  • 28/07/2019 à 23:47
    Permalink

    Pour le steelbook, ce serait un choix osé (dans le bon sens du terme). En même temps, du coté des affiches officielles on a vu que ce n’était pas folichon du tout…

    Répondre
    • 29/07/2019 à 10:27
      Permalink

      J’espère grandement que ce sera celui ci qui sera choisi.
      J’ai tellement aimé la prestation de jake gyllenhall en Mysterio.
      Un pas de plus vers les Sinister six.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.