Mass Effect Andromeda

Fan absolu de la trilogie originale, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouvel épisode de la saga Mass Effect. Même si je dois bien admettre que j’appréhendais cette suite : comment allait-elle pouvoir rivaliser avec le charisme du Commandant Shepard et de son équipe ?

Et bien la réponse est simple : elle ne peut pas.
Attendez, ne partez pas tout de suite ! Tout n’est pas pour autant à jeter 🙂

Bon c’est vrai : le Character Design n’est vraiment pas terrible, certains personnages sont de vraies têtes à claques, et le héros a le charisme d’un Elcor… Mais pour le peu qu’on persévère un tant soit peu et qu’on prend le temps de discuter avec l’équipage, on finit par s’attacher à la plupart des personnages.

Mention spéciale à Peebee et Drack :
Drack – Pourquoi ce maquillage sur tes yeux ? T’es une sorte de super-héros ?
Peebee – Pourquoi tous ces os sur toi ? T’es une sorte de super-vilain ?
Drack – Oui
Peebee – Cooooool !

Autre point pour lequel il vaut le coup de s’attarder sur ce titre : l’exploration. Ce nouvel opus fait la part belle à l’exploration et la colonisation de la Galaxie Andromède, à l’instar d’un No Man’s Sky. Les maps de chaque planète sont gigantesques, les quêtes secondaires nombreuses (trop ?), et on nous invite également à scanner toutes les nouvelles espèces animales, végétales ou minérales que nous rencontrons.

Pour l’anecdote, lors de ces quêtes annexes, nous avons la possibilité de rencontrer August Bradley, un personnage secondaire sur la planète Eos, dont le doubleur dans la VF n’est autre qu’Alexandre Astier himself.

Je relèverai malgré tout un point sur lequel j’ai été bien déçu, c’est concernant les choix à faire lors de l’aventure. Dans la trilogie originale, ces choix pouvaient s’avérer cruciaux et pouvaient impacter lourdement la suite de l’histoire. Ici les choix sont uniquement anecdotiques, et quelles que soient les décisions que vous prendrez, elles n’auront AUCUNE conséquence pour la suite.

Enfin sachez juste que le titre propose également un mode multijoueur, mais comme je ne l’ai pas testé je ne m’étendrai pas sur le sujet.

En conclusion, Mass Effect Andromeda reste un bon jeu, dans la lignée de la licence. Si comme moi vous avez aimé les aventures du Commandant Shepard, vous saurez également apprécier celle de la fratrie Ryder. Mais vous l’aurez compris, le jeu aura bien du mal à rivaliser avec ses glorieux ainés.

Partager

Une pensée sur “Mass Effect Andromeda

  • 22/10/2017 à 20:31
    Permalink

    Ah j’aime quand c’est bien mené comme ça !
    Je ne connais rien à Mass Effect mais la lecture fut très plaisante 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.