Mes lectures comics by Atrius – 1er trimestre 2018

Récit Complet Batman – Tome 3
Teen Titans : Le petit génie

Editeur : Urban Comics
Scénario : Ben Percy
Dessins : Khoi Pham, Jonboy Meyers

Avis Flash : je n’ai jusqu’à présent jamais été déçu par les parutions kiosque one-shot « Récit Complet Batman » (au prix très abordable de 5.90€) et ce tome 3 ne déroge pas à la règle. Bien que courte, l’histoire est bien ficelée, tantôt drôle tantôt tragique. Les dessins sont très bons également. Une bonne façon de découvrir les Teen Titans.


Harley Quinn – Little Black Book

Editeur : Urban Comics
Scénario : Jimmy Palmiotti
Dessins : collectif

Avis Flash : On en a pour son argent avec ce pavé de 256 pages. Nous suivons Harley Quinn dans 6 histoires indépendantes avec 6 personnages issus de l’univers DC : Wonder Woman, Green Lantern, Zatanna, le groupe des Bombshells (les super-héroïnes du DCU dans un look pin-up des années 40), Superman et Lobo. Même si toutes ne se valent pas, les histoires sont plutôt drôles et originales.


Harley Quinn Rebirth – Tome 1
Bienvenue chez les keupons

Editeur : Urban Comics
Scénario : Jimmy Palmiotti, Amanda Conner
Dessins : John Timms, Chad Hardin

Avis Flash : On prend les mêmes et on recommence. Seule la coupe de cheveux d’Harleen Quinzel change pour cette version Rebirth (le film Suicide Squad est passé par là). Même si j’ai aimé suivre les aventures d’Harley Quinn depuis les New 52, je constate à regret que le plaisir n’y est plus. Peu de nouveautés, l’histoire tourne en rond, l’humour potache commence à devenir lourdingue… Il serait peut-être temps de passer à autre chose.


Batman – The Dark Prince Charming
– Tome 1

Editeur : Dargaud
Scénario et dessins : Enrico Marini

Avis Flash : quand le comics rencontre la BD franco-belge. Premier tome d’une série qui en comptera deux, The Dark Prince Charming se lit vite et d’une traite. L’histoire est prenante et on a hâte de lire la suite. Les dessins, bien que éloignés de l’univers des comics habituels, sont magnifiques. Merci à Neurazic de m’avoir offert ce livre. 🙂


Star Wars – Tome 5
La guerre secrète de Yoda

Editeur : Panini Comics
Scénario : Jason Aaron
Dessins : Salvador Larroca

Avis Flash : dans cet arc, nous quittons la trame principale de l’histoire avec Luke / Leia / Han pour suivre une aventure de Maître Yoda. Au-delà du fait de compléter ma série Star Wars, cet épisode est complètement dispensable : l’histoire est sans grand intérêt, et les dessins de Larroca sont à peine acceptables (pour ne pas dire moches).


Star Wars – Docteur Aphra – Tome 1
Aphra

Editeur : Panini Comics
Scénario : Kieron Gillen
Dessins : Kev Walker

Avis Flash : créée à la base pour la série Dark Vador qui s’est terminée au tome 4 et fort de son succès, le personnage d’Aphra a maintenant droit à sa série régulière. Notre belle archéologue est toujours accompagnée de ses 2 droïdes psychopathes, Triple Zéro et BT-1, et de son wookiee Krrsantan le Noir. Quand Indiana Jones fusionne avec Han Solo (2 des mes idoles), on obtient le Docteur Aphra. C’est mon coup de cœur de ce début d’année !


Star Wars – La citadelle hurlante

Editeur : Panini Comics
Scénario : Jason Aaron, Kieron Gillen
Dessins : Marco Checchetto, Salvador Larroca

Avis Flash : deuxième crossover Star Wars après Dark Vador abattu, celui-ci recoupe les histoires de la série régulière Star Wars et celle du Docteur Aphra citée plus haut. Le scénario est sympa, les dessins de Checchetto au début du comics sont toujours aussi sublimes, mais comme toujours Larroca arrive à tout gâcher. Ce dessinateur n’est décidément pas à la hauteur d’une série comme Star Wars.


Mass Effect – Nouveau Monde

Editeur : Mana Books
Scénario : Jeremy Barlow
Dessins : Gabriel Guzman), John Dombrow

Avis Flash : ça, c’est la sortie VF à laquelle je ne m’attendais pas ! Les comics Mass Effect n’ayant jamais vraiment eu la côte auprès des éditeurs, et la sortie de Mass Effect Andromeda remontant d’il y a 1 an, cette parution par le nouvel éditeur Mana Books est à saluer. Pour ce qui est du comics en lui-même, nous avons malheureusement affaire à un mal récurent chez les adaptations issues de jeux vidéos : au delà du plaisir de retrouver des têtes connues, l’histoire n’apporte aucune réelle nouveauté. A réserver aux fans donc.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.