Game Of Thrones – saison 8 : la fête de l’hiver est terminée

Nous y sommes, la série Game Of Thrones, créée par David Benioff et D. B. Weiss d’après les romans de George R. R. Martin, a pris fin après 8 ans de bons et loyaux services.

Il faut qu’on définisse pourquoi qu’on gueule

Alors que de nombreux fans crient au scandale depuis la diffusion de cette ultime saison, c’est une fois l’orage passé que j’ai enfin appuyé sur le bouton « play ». Visiblement les fans en avaient gros puisqu’ils ont été 1 million à signer une pétition demandant à la chaine HBO de tourner une nouvelle version de la saison… Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu aussi ? Déjà qu’on n’aura surement jamais droit à la Snyder Cut du film Justice League… Alors c’est vraiment pas la peine hein.

Pas d’attente particulière

Je n’ai pas toujours apprécié Game Of Thrones. En effet, j’ai un peu subi la première saison puis petit à petit je me suis pris au jeu pour finalement apprécier l’ensemble de la saga. Néanmoins, je ne suis pas un fan acharné. Tout ça pour dire qu’à l’approche de la saison 8 je n’avais pas spécialement d’attente particulière sur son déroulement. D’autant plus que les scénaristes ont toujours réussi à nous surprendre avec des retournements de situations imprévisibles.

SPOILERS INSIDE

Avant de rentrer dans le vif du sujet, si vous n’avez pas encore regardé la saison 8, je vous conseille de stopper votre lecture ici. Vu la complexité de la série, il va être compliqué de livrer un avis sans dévoiler quelques faits importants… (Pas tout).


Affiche Game OF Thrones - Saison 8

Les +

Les retrouvailles

Les retrouvailles entre plusieurs personnages font plaisir à voir. Et en particulier entre les membres de la famille Stark, déchirés et malmenés depuis le tout début de la série.

Arya est un Terminator

Arya Stark est toujours aussi badass en machine à tuer. En plus, elle se fait forger une nouvelle arme diablement redoutable. Elle ne ressent quasi aucune émotion, si ce n’est lorsqu’elle retrouve enfin sa famille et surtout Jon.

Arya Stark - Game Of Thrones - Saison 8

« Chevaliérisation »

L’adoubement de Brienne de Torth est un agréable moment entre plusieurs personnages qu’on n’avait rarement vu ensemble du même coté. A noter pour Brienne que je n’ai pas le souvenir d’avoir vu ce personnage sourire auparavant, AH AH. Le calme avant la tempête…

Tyrion et Jaime

La relation fraternelle touchante entre Tyrion et Jaime Lannister. Les histoires de famille sont compliquées pour tout le monde (Tyrion n’a pas été gâté par sa famille, mais il s’en sort une nouvelle fois très bien).

Tyrion Lannister - Game Of Thrones - Saison 8

Tout cramer et reprendre à zéro

Outre le fait que l’épisode 5 contient un retournement de situation qui pointera du coté des déceptions, l’action de ce dernier est dantesque. La tension et la peur sont palpables aux cotés des personnages qui tentent d’échapper à la folie meurtrière de Drogon et Daenerys.

Un symbole par erreur

La symbolique du dragon qui crache son feu sur le trône de fer pour le détruire (récemment les scénaristes ont dévoilé que le dragon ne le faisait pas exprès… oups).

Merci Jaime ?

Bran Stark / La corneille à trois yeux savait tout depuis le début. Mais moi, je ne l’avais pas vu venir à cette place pour la fin ! « Chacun est là où il doit être« .

bran Stark - Game Of Thrones - Saison 8

Une bande originale à la hauteur

La bande originale toujours composée par Ramin Djawadi est magnifique avec des thèmes forts et des mélodies tristes. A noter la participation de Serj Tankian (System Of A Down) sur la chanson The Rains of Castamere, sublime.

Les –

Il est là l’hiver ou pas ?
C’est plus compliqué que ça, surtout de nuit…

Au vu des précédentes saisons, on aurait pu s’attendre à une conclusion (beaucoup) plus épique que ce qui nous a été proposé ici. Depuis le début on nous dit « l’hiver vient, l’hiver vient, oui il va venir l’hiver, l’hiver est là… » et là, c’est le drame. La bataille contre les morts-vivants est quasi illisible car, 1/ l’action ne se passe que de nuit et 2/ elle est filmée de manière épileptique. Par moment, je ne comprenais rien à ce que je tentais de distinguer dans le noir, c’est vraiment frustrant pour un épisode si important !

De plus par le passé, des batailles, sur le papier à plus « faibles » enjeux, s’étendaient sur plusieurs épisodes. Il n’en est rien ici puisqu’un épisode seulement y est consacré ! On entend souvent dire pour le cinéma que les scènes de nuit sont choisies pour faire des économies, était ce une des raisons ici ? On remarque d’ailleurs que ça sent bon l’incrustation fond vert pour les scènes à dos de dragon, alors que plus tard et de jour le résultat sera plus probant.

Le roi de la nuit - Game Of Thrones - Saison 8

Daenerys craque totalement

Tel Anakin Skywalker dans Star Wars, Daenerys bascule trop facilement et rapidement du coté obscur. En quelques minutes seulement, elle pique sa crise et déverse sa colère sur Port-Réal à dos de dragon. Cela aurait mérité un peu plus de développement, ne serait ce que pour expliquer le pourquoi du comment au fil des épisodes. L’enlèvement (comment ?) puis la mort de Missendai ressemble plus à une grosse facilité scénaristique qu’autre chose. Daenerys en a pourtant vu d’autres depuis le début de son combat… Mais là, cela suffit pour que la mère des dragons devienne en un éclair tout ce contre quoi elle avait lutté jusque là. C’est rageant.

Daenerys Targaryen et Drogon - Game Of Thrones - Saison 8

Sans une égratignure

Le sort final de Cersei Lannister n’est pas une surprise en soit. Il n’empêche que le personnage aurait mérité une mort à la hauteur des souffrances et tortures qu’elle a fait endurer au reste du monde depuis le début. Arya n’était vraiment pas loin (géographiquement parlant) de lui rendre la monnaie de sa pièce pourtant.

Pauvre Jon

Enfin, il ne s’agit pas vraiment d’un point négatif, mais je suis « triste » quant au sort de Jon Snow. Le pauvre ne demande rien à personne et fait ce qu’il faut pour sauver le monde. Malgré cela, il se retrouve encore banni au nord du mur loin de sa famille. Heureusement qu’il y retrouve son loup ainsi que son grand pote sauvageon Tormund.

Jon Snow - Game Of Thrones - Saison 8

Epilogue

Au final, bien que certains éléments fassent tiquer, j’ai suivi cette saison 8 de Game Of Thrones avec un certain plaisir. L’univers de GOT s’étendra prochainement avec plusieurs séries dérivées. Nous verrons bien si la qualité sera au rendez-vous…

Partager

2 pensées sur “Game Of Thrones – saison 8 : la fête de l’hiver est terminée

  • 11/08/2019 à 19:42
    Permalink

    Bonne Analyse ! cette fin de saison était pour moi en demi teinte, les scénaristes ont réussi à nous offrir de beaux moments entre les personnages, mais on sent une précipitation à dérouler la conclusion. Pour une série qui a eu 8 saisons, on les sent très fragile sur les dernières saisons où là ils naviguaient sans support scénaristique de l’auteur (Georges RR Martins qui n’a toujours pas fini ses bouquins).

    Le symbolisme du trône détruit par le dragon, c’est purement du hasard ? dommage c’était bien ce moment x(

    Répondre
    • 11/08/2019 à 19:49
      Permalink

      hé oui, ils sont allés plus vite que la musique… c’est prévu pour quand la fin des bouquins ?
      (apparemment l’auteur a des plans différents de la série pour sa conclusion)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.