Batman, un héros en carton

Avant tout, une petite mise en contexte : au détour d’une balade dans un petit village du sud (Saint Ghuilem le Désert), je suis tombé sur une boutique ma foi fort sympathique ! Planquée au milieu des boutiques pour touristes se trouvait l’enseigne parfaite pour les Geeks que nous sommes ! Des bustes et statues des personnages issus de la Pop Culture : Batman, Yoda, Groot, Vegeta etc. le tout en carton. Oui oui vous avez bien lu ! Du carton ! Batman un héros en carton certes, mais un héros quand même.

C’est pourquoi j’ai jeté mon dévolu sur un buste de Batman histoire de découvrir la chose et pourquoi pas initier un nouveau type de collection. Le tout à moindre frais ne sachant pas trop à quoi m’attendre.

Batman, un héros en carton, vraiment ?

Tout d’abord, une petite présentation de la boutique Be The Light s’impose (lien vers la boutique en fin d’article pour les curieux) :

« Be The Light ! est une entreprise consciente des enjeux climatiques,  tous les objets sont écoconçus et l’écologie est placée au centre du processus de fabrication : matériaux recyclés et recyclables, filière française dans 95 % de nos sous-produits, utilisation raisonnée des matériaux, tri des déchets.. ».

Ainsi, j’ai donc profité d’un mois d’août un peu plus tranquille pour m’attaquer à ce bon vieux Batman. Pour commencer, je me suis armé de bat-gadgets indispensables pour une lutte acharnée : un cutter et un tube de colle. Levez la main ceux qui comme moi n’avez pas utilisé ce bon vieux tube jaune depuis des années.

D’ailleurs le packaging de la boîte donne le ton. Et une fois ouverte, on se retrouve devant tout un tas de feuilles de cartons avec des figures prédécoupées et numérotées. Le travail de découpe au laser est bien fichu, si bien que je n’ai pas eu souvent besoin du cutter pour détacher les figures.

Pour ceux qui veulent faire durer le plaisir, on peut s’amuser à tout découper dans un premier temps et mélanger ensuite les pièces pour s’amuser à les retrouver, un peu comme les gros sets de Lego où l’on peut mélanger tous les sacs XD.

Finalement, même comme cela, le montage se fait facilement, une petite tige sur laquelle on enfile les pièces numérotées dans l’ordre croissant. Pas besoin de forcer ça se fait tout seul.

Et on enfile Batman… Batmaaaaan tadadada Batmaaaan !!!

Bref, trêves de blabla, voici quelques photos des différentes étapes jusqu’au finish. Il faut juste que je coupe le petit bout de tige qui dépasse pour que ça fasse plus propre mais j’étais trop impatient de vous montrer le résultat final.

Pour conclure, un petit moment sympa pour le montage qui se fait toutefois assez rapidement, seul petit bémol. L’ensemble semble suffisamment costaud pour résister dans le temps et le rendu est très sympa à mon sens (j’aime bien les effets d’ombres et de reliefs). De même, j’apprécie aussi le côté écolo de l’objet. En résumé, il s’agit d’une bonne découverte pour se faire plaisir ou pour offrir.

Et donc comme promis, voici le lien vers la boutique en ligne : https://www.be-the-light.fr/shop/

PS : Le petit groot me fait de l’œil… ça sent le craquage tout ça !!

Partager

1 réflexion au sujet de « Batman, un héros en carton »

  1. Effectivement, ça a grave de la gueule impressionnant ce que l’on peut faire avec du carton et le Groot paraît encore plus impressionnant plus retors à monter ! Très belle découverte, une belle alternative entre deux phases de construction Lego !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.