Chasseurs d’autographes : avis futuriste

Chasseurs d'autographes

Chasseurs d’autographes

Écrivain : Sellig
Editeur : ‎ Rivière Blanche
Année d’édition : 2019

Roman d’anticipation et de science fiction sur le voyage dans le temps du célèbre humoriste Sellig. Une aventure hors normes et pleines de rebondissements.

Bat-score 5 sur 5

Sellig Écrivain ?

Qui l’eut cru, le célèbre humoriste Sellig n’est pas seulement spécialisé dans le rire. Il a plusieurs cordes à son arc, et celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle du romancier. C’est à l’occasion de son spectacle à Beaugency (45), le 14 octobre 2022, que j’ai pu m’offrir ce livre génial, que l’auteur m’a très bien vendu et qu’il m’a dédicacé en personne ! 😎

Sellig

Fort de ses innombrables nouvelles, il a aussi écrit 5 romans dont le fameux Chasseurs d’autographes.

L’histoire de Chasseurs d’autographes

Le roman de Sellig nous plonge dans un futur très axé « jeu télévisé », un peu comme dans Running Man de Stephen King en moins apocalyptique, et en plein 26ème siècle. Nous faisons la connaissance de 3 personnages, Maya, Conrad et Louis. Ces 3 personnes ont pour but de ramener un autographe d’une célébrité passée pour pouvoir emporter la forte somme d’argent mise en jeu. Ils sont propulsés à 3 époques différentes bien distinctes et ne doivent bien sûr pas divulguer leurs origines du futur. Bourré de références historiques, le livre de Sellig est un petit bijou de science fiction. Et la fin … quel twist final, je ne peux en dire plus pour ne pas spoiler, mais la conclusion est d’anthologie.

Les références de Chasseurs d’autographes

No Future

Il est vrai que les comparaisons entre tous les romans et autres films sur le sujet sont inévitables. Mais Sellig s’en sort haut la main et réussit à nous emmener totalement dans son monde. Là, où les nano-caméras existent où les médikits ont remplacé les trousses de docteurs (peut être un clin d’œil au film Elysium de Neil Blomkamp où l’on pouvait tout guérir même les cancers grâce à une medbox réservée aux gens riches). On aurait pu croire que le livre ferait de multiples clins d’œil au film maître en ce domaine à savoir Retour vers le futur. Que nenni, les déplacements temporels se font sans moyen de locomotion, Robert Zemeckis n’aura donc pas son caméo, mais qu’importe. Le récit est véritablement bien construit et écrit (si ce n’est que ce dernier n’a pas été assez relu, car il est régulièrement ponctué de coquilles et fautes récurrentes, dommage 😇).

La medbox d’Elysium réalisé par Neil Blomkamp

Il faut adapter « Chasseurs d’autographes » !

Que cela soit en série ou en film, il faut à tout prix adapter le livre de Sellig. S’il ne l’a pas encore fait, il faut qu’il interpelle l’une des plateformes comme Netflix. Ils doivent s’octroyer les droits du roman Chasseurs d’autographes, légalement bien entendu. Tout le long du livre, nous basculons d’un personnage à l’autre, le tout se terminant soit par un énorme « cliffhanger » ou un suspens toujours plus haletant. Il est chapitré bien différemment des autres livres et son découpage en fait un parfait matériau pour une éventuelle série, même mini.

Eventuelle vue de l’implant cérébral des protagonistes de chasseurs d’autographes

En matière d’effets spéciaux, il y aurait moyen de faire des prouesses à partir de ce livre. Visuellement, cela pourrait donner quelque chose de très sympa que cela soient les déplacements temporels ou même encore les implants cérébraux qui pourraient être matérialisés à la manière de la technologie de Tony Stark aux commandes de son armure d’Iron Man.

Une chose est sûre, il faut vraiment que ce livre soit porté sur les écrans. Bien sûr, je vous invite grandement à lire ce roman de science fiction qui à coup sûr vous ravira.

Partager

4 réflexions au sujet de “Chasseurs d’autographes : avis futuriste”

    • Merci aussi pour cet ouvrage, et d’être aussi disponible pour nous. C’est bien la première fois que je rencontre un artiste avec qui je peux échanger quelques mots. Sinon pour les coquilles on a qu’à mettre ça sur le dos de ton beau-frère Bernard. Et pour en revenir au livre, je pense que l’histoire est vraiment très porteuse, je serais ravi, s’il y avait une adaptation cinématographique, à voir. En tout cas j’ai adoré les personnages de bout en bout. Même si j’avais une préférence pour Maya au début, les deux autres (Conrad et Louis) sont tellement bien écrits qu’ils ont vite rattrapé le statut de Maya.

      Répondre
  1. Très bonne présentation du livre et quelle anticipation futuriste de ce qui pourrait devenir une série culte de nos petits écrans. Mais on se calme Spiberman, nous n’en sommes pas encore à son adaptation cinématographique. Mais c’est sûr, ça donne envie, « évidemment! ».
    Le nouveau Breton.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.